Mardi 2 août.

100_0984 [800x600]Un départ à 11 h sous la pluie pour une promenade de 28 km.

Nous reprenons cette « route » du gaz sur un tiers du parcours où nous devions être attendu par un cavalier, mais comme nous sommes passé trop tôt, nous nous trompons de parcours et nous nous retrouvons dans un village gitan où notre guide demande sa route.

Du coup nous sommes obligé d'aller visiter leurs écuries 4 chevaux, 2 paires attelés, explication sur les voitures d'attelage. Nous repartons avec le chef du village qui monte sur un attelage pour nous remettre sur le droit chemin jusqu'à ce que nous rencontrions notre cavalier qui venait au devant de nous pour nous inviter dans sa maison à l'étape du midi.

Là, nous partons complètement à travers champ, des trous, des bosses, des ruisseaux et des milliers de taons, les chevaux sont énervés, nous aussi. Enfin vers 16 H, nous dételons car les taons les agacent et c'est impossible de les laisser attacher.

Nous arrivons dans une toute petite maison, où le four à pain était encore chaud pour nous faire du pain, des gâteaux salés et sucrés appelés « lichie », tout cela accompagné de vin rosé fabrication maison de très bonne qualité.

Nous repartons vers 18 h pour 5km, nous arrivons dans un village avec tous ces gens dehors, le café ouvert avec tous ces attelages qui circulent dans tous les sens pour amener de l'herbe fraîche aux chevaux et vaches qui passent tous la nuit à l'attache, car il n'y a aucun pâturage, clôture électrique ou barbelé. Le soir, il y a quelques chevaux ou vaches en liberté dans le village pour manger l'herbe des bordures de route.

100_0987 [800x600]